sermonner

sermonner

sermonner [ sɛrmɔne ] v. tr. <conjug. : 1>
• déb. XIIe intr. « prêcher »; de sermon
Adresser des conseils ou des remontrances à (qqn). chapitrer, morigéner (cf. Faire la morale). Quand monsieur le Curé « apercevait Charles qui polissonnait dans la campagne, il l'appelait, le sermonnait » (Flaubert).

sermonner verbe transitif (de sermon) Faire des remontrances à quelqu'un. ● sermonner (homonymes) verbe transitif (de sermon)sermonner (synonymes) verbe transitif (de sermon) Faire des remontrances à quelqu'un.
Synonymes :
- morigéner
- prêcher

sermonner
v. tr. Adresser un sermon (sens 2), des remontrances à. Sermonner un enfant.

⇒SERMONNER, verbe
Familier
A. — Empl. intrans., vx, rare. Prononcer un sermon. Synon. prêcher. P. anal. L'amour de Dieu!... me voici en larmes. Le ciel me préserve de sermonner, mais ne puis-je pas dire, sans ridicule ou sans importunité, qu'il y a une fontaine sur le seuil de tous ceux qui meurent de soif? (BLOY, Journal, 1899, p. 348).
B. — Empl. trans. Sermonner qqn. Exhorter quelqu'un sur la conduite à tenir ou lui faire des remontrances sur sa conduite.
1. [Corresp. à sermon A] Rare. Interdiction de gagner le ciel par une autre route que celle, bordée de charmilles, où Bossuet et Bourdaloue sermonnent le grand roi (THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p. 22).
2. [Corresp. à sermon B] Synon. admonester, chapitrer, gronder, morigéner, semoncer, tancer. Sermonner son fils, un employé. Tout le monde se joignit à lui, on la pria, on la pressa, on la sermonna, et l'on finit par la convaincre (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Boule de suif, 1880, p. 131). Un ordre du chef de l'exploitation l'appelait à Paris [le sous-chef de gare], on venait de le sermonner d'importance (ZOLA, Bête hum., 1890, p. 7). V. adorer ex. 38.
Empl. abs. Elle s'était laissée aller à certain besoin de sermonner qu'elle tenait assurément de son père. Mais Bernard avait horreur des recommandations, des conseils (GIDE, Faux-monn., 1925, p. 1095).
Empl. pronom. réfl., peu usuel. J'ai beau me sermonner (...) je mens. Je mens pour les petites choses et pour les grandes (COCTEAU, Théâtre poche, 1949, p. 120).
Prononc. et Orth.:[], (il) sermonne [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Déb. XIIe s. sermuner a [aucun] « exhorter quelqu'un par des sermons » (BENEDEIT, St Brendan, 981 ds T.-L.); ca 1140 parler en sermonant (GAIMAR, Estoire des Engleis, 1118, ibid.); 2. ca 1165 trans. sermoner [aucun de + inf.] « exhorter quelqu'un à » (BENOÎT DE STE-MAURE, Troie, 306, ibid.); 3. fin XIIe s. id. « adresser à quelqu'un des remontrances sur sa conduite » (BÉROUL, Tristan, éd. E. Muret, 1393); ca 1200 (Ire Continuation de Perceval, éd. W. Roach, mss TVD, t. 1, 6379). Dér. de sermon; dés. -er. Fréq. abs. littér.:87.

sermonner [sɛʀmɔne] v.
ÉTYM. V. 1160; de sermon.
1 V. intr. (v. 1112, sermuner). Vx. Prononcer un sermon, prêcher (→ Landerira, cit.).
2 V. tr. Mod. Adresser des conseils ou des remontrances à (qqn). Catéchiser, haranguer, moraliser, morigéner (cit. 2; → Importance, cit. 16). || Prendre qqn à part pour l'endoctriner et le sermonner. Chambrer (fig.).
1 Le jour où l'Hélicon m'entendra sermonner,
Mon premier point sera qu'il faut déraisonner.
A. de Musset, Poésies nouvelles, « Après une lecture », X.
2 D'autres fois, quand M. le curé (…) apercevait Charles qui polissonnait dans la campagne, il l'appelait, le sermonnait un quart d'heure et profitait de l'occasion pour lui faire conjuguer son verbe au pied d'un arbre.
Flaubert, Mme Bovary, I, I.
DÉR. Sermonneur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sermonner — Sermonner. v. act. Il n a guere d usage que dans la conversation familiere, pour dire, Faire des remonstrances ennuyeuses & hors de propos. Il vient nous sermonner à toute heure. c est un homme qui ne fait que sermonner …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sermonner — Sermonner, Concionari, Concionem habere, Orare ad populum, Orationem habere ad populum. Il vient de Sermocinari, en ostant cette syllabe ci …   Thresor de la langue françoyse

  • sermonner — (sèr mo né) v. a. Terme familier Faire des remontrances ennuyeuses et hors de propos. •   Il vient nous sermonner avec des yeux farouches, MOL. Tart. I, 2. •   Vous m avez brusquée, sermonnée, afin de m engager à vous quitter, GENLIS Théât. d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SERMONNER — v. a. Faire des remontrances ennuyeuses et hors de propos. Il vient nous sermonner à toute heure. C est un homme qui ne fait que sermonner. Il est familier. SERMONNÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SERMONNER — v. tr. Faire des remontrances ennuyeuses et hors de propos. Il vient nous sermonner à toute heure. Absolument, C’est un homme qui ne fait que sermonner. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sermonner — vt. , faire la morale à, sonner les cloches (oreilles) à, enguirlander, passer un savon à, secouer : sarmonâ, sarmon nâ (Albanais), sarmounâ (Saxel) ; snagâ <secouer> (Morzine) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • morigéner — [ mɔriʒene ] v. tr. <conjug. : 6> • fin XVIe; morigéné 1314 ; lat. médiév. morigenatus « bien élevé », class. morigeratus « complaisant, docile » 1 ♦ Vx Élever. « bien mal morigéné » (Molière ). 2 ♦ (XVIIIe) Mod. Réprimander. ⇒ gourmander,… …   Encyclopédie Universelle

  • sermonneur — ● sermonneur, sermonneuse nom Littéraire. Personne qui fait, aime à faire des remontrances. sermonneur, euse n. et adj. Personne qui a tendance à sermonner. || adj. Il est très sermonneur. ⇒SERMONNEUR, EUSE, subst. et adj. I. Substantif A. Vx,… …   Encyclopédie Universelle

  • sermon — [ sɛrmɔ̃ ] n. m. • Xe; lat. sermo « conversation » 1 ♦ Discours prononcé en chaire par un prédicateur (en particulier, catholique). ⇒ homélie, prêche, 1. prédication. « Le sujet de son sermon était la charité » (Hugo). Les sermons de Bossuet. ♢… …   Encyclopédie Universelle

  • Liste des membres de l'armée royale (Bleach) — Cet article présente une partie des personnages du manga et anime Bleach. Les personnages présentés ci dessous vivent ou ont vécu dans la Soul Society, prenant une part active à la traque des hollows ou à la destruction du monde des morts.… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”